Je rêve de ce monde là !

«Des offrandes pour ceux qui n’ont besoin de rien, des sacrifices pour ceux qui ont besoin de tout.» : Une bonne synthèse de la politique de Macron. On ne peut pas nier qu’il a parfaitement résumé la situation dans ce superbe texte.


La réforme des retraites

Je suis désabusé. Quand je vois des gens qui ne sont pas des « premiers de cordée », loin de là, soutenir la réforme des retraites de Macron, ça me rend malade. Comment ne se rendent-ils pas compte qu’avec la retraite à points qui sera calculée dès le début des carrières et non sur les 25 meilleures années comme actuellement, ils seront obligatoirement perdants ?

En même temps, ce « très cher président » (il nous coûte cher, la vache) ne reçoit-il pas les dirigeants français de Black-Rock ? Il leur file même des médailles. Et ces gens ne voient-ils pas que cette réforme est faite ni plus ni moins pour déplacer les caisses de retraite dans ces fonds de pension ? C’est gros comme une maison. Et ça marche avec certaines personnes.

Si cette réforme passe, les futurs retraités sont morts !!! Il n’y aura que ceux qui pourront se payer une retraite privée qui survivront. Plus de gens se retrouveront sous le seuil de pauvreté et Black-Rock engrangera encore plus de milliards, voilà ce qui va se passer.

Faut pas se leurrer, depuis quand Macron se préoccupe des gens, de leur bien-être ?

Ces mêmes gens qui tapent sur les grévistes, sous prétexte que ceux-ci veulent garder leurs avantages. Quand bien même. Si on parlait un peu des avantages de nos élus (je ne parle pas des petits maires) les sénateurs, les députés, les anciens présidents, le conseil constitutionnel, les hauts fonctionnaires de Bercy, les grands patrons, les exilés fiscaux ? La masse de frics qu’ils représentent. Tous ces gens de la SNCF, de la RATP, se sont battus pour avoir ces avantages, ils y ont laissé des plumes, comme aujourd’hui, alors que les élus ne font que voter leurs avantages, ça ne leur coûte absolument rien. Comme tous ces grands patrons qui siègent dans tous les conseils d’administration et qui s’attribuent leurs propres augmentations de salaires, de stocks options, sans parler de leurs contrats en cas d’échec, ils partent avec des sommes faramineuses alors que la boîte qu’ils dirigeaient licencie.

Et puis cette réforme n’a pas lieu d’être, il y a suffisamment d’argent dans les caisses pour absorber le baby-boom, d’après les économistes. Non, cette réforme vise à filer le pactole aux fonds de pensions.

Franchement, je ne comprends pas … Je suis dépité.

Où va l’argent de nos impôts ?

On se demande souvent où va l’argent de nos impôts quand on voit l’état de nos écoles, de nos hôpitaux, de nos Ehpad, des services sociaux, des services publics … ? Et bien il sert en priorité à gaver les 600 hauts fonctionnaires de Bercy qui s’attribuent eux-mêmes des salaires et des primes de plus de 15 000€ par mois, que la cours des comptes elle-même n’arrive pas à justifier. Aucune grille de la fonction publique ne permet d’atteindre ces niveaux de salaire, alors Bercy joue sur un système de primes obscur. Dans ces 600 fonctionnaires, 170 émargent à plus de 21 000€ mensuels, plus que le président et le 1er ministre. Ecœurant !

Mais ils ne sont pas les seuls à se goinfrer : les anciens présidents ont des retraites et des avantages qui coûtent à la société plus de 10 millions d’euros par ans. Il n’y a qu’en France où ces largesses existent. Viennent ensuite toutes et tous les ministres régaliens qui ont des voitures de fonction avec chauffeurs, ainsi que deux personnes pour leur sécurité, ceci plus à vie comme certains le pensent, mais pendant 10 ans, tout de même.

Voilà pourquoi le gouvernement augmente ou crée toujours plus de taxes, sans parler des contraventions qui ont rapporté plus 1 milliard d’euros en 2017, soi-disant pour réduire le taux de mortalité sur les routes, alors que les suicides sont en augmentation contente chez les agriculteurs, dans la police, chez France Telecom. Là, le gouvernement n’a pas l’air d’être gêné.

Plus l’argent rentrera dans les caisses de l’état, plus ces messieurs-dames pourront y puiser à n’en plus finir. Tant pis pour les services publics : la solution, c’est toujours plus de réduction d’effectifs, c’est le regroupement des hôpitaux dans les grandes métropoles (avec parking payant bien sûr), c’est la suppression de classes dans les écoles, la fermeture des services publics, etc., etc. …

Et la TVA : l’impôt le plus injuste qui soit. Que tu gagnes 1 300 € où 15 000 € par mois, tu paies la même chose. Et ceci sur la nourriture, les matériaux, sur les produits de la vie courante quoi. Par contre, sur les œuvres d’art, là il y a, comme ces « braves gens » disent, une fiscalité attractive. Si ça aussi, ça n’est pas du foutage de gueule …

Et ça fait 40 ans que ça dure !!!

Les reportages de TF1

https://www.les-crises.fr/petits-reportages-entre-amis-macronistes-au-jt-de-tf1/?fbclid=IwAR0rfLC_Ucm9Sk4fG1z-k4hizNxTJc1-K4TTZviuQNrnRib7bSZYFLFljgU

Ah! les réseaux … Montés par des gens qui ne pensent qu’à faire du fric, aidés par un président qui veut donner aux jeunes l’envie de devenir milliardaires : qu’il leur donne déjà un travail, digne de ce nom.

En tout cas, ce reportage démontre bien à quel point nous pourrions être manipulés, que toutes informations demandent à être vérifiées. De toute façon, tout ce qui vient de chez Bolloré n’a rien de bon.