Interview de Monique Pinçon-Charlot

Monique Pinçon-Charlot : « Nous sommes face à une classe sociale puissante et mobilisée pour défendre ses intérêts »

« Le déficit est construit comme une arme pour asservir les peuples : il n’a pas pour vocation à être remboursé. » [Lire l’article]

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés