Ras le bol de Macron

Il m’insupporte tellement Macron que j’ai décidé de lui dédier une catégorie spécifique.

Ce trou du c… (comme je le dis, ce n’est pas une insulte, c’est un diagnostic) vient nous dire au beau milieu des grèves et de sa réforme des retraites qu’il renonçait à la sienne, celle de président. Ne manque pas d’air … Mais à bien y réfléchir, ce n’est pas à sa retraite qu’il renonce mais à sa dotation de 5 000 € à vie et à sa place au conseil constitutionnel, ce qui n’a rien à voir, encore un mensonge. Renoncer à sa retraite de président nous indique, s’il en était besoin, qu’il n’a pas besoin de ça pour continuer, qu’il a déjà suffisamment, qu’il pourra retourner dans le monde des affaires après son mandat et avoir bien détruit tous les acquits sociaux. De toute façon, en 18 mois de présence à la banque Rothschild, monsieur a palper 2,4 M€ et il vient jouer les grands seigneurs en pensant que ça va calmer les ardeurs des syndicats et des grévistes. J’ai plutôt l’impression de l’effet inverse, connaissant un peu les grévistes et autres Gilets Jaunes.

Encore une fois, au risque de me répéter, certains disent qu’il est brillant, intelligent : il doit certainement exister plusieurs facettes d’intelligence, car ce n’est pas avec des déclarations de ce genre qu’il va désamorcer le conflit. De plus, demander aux syndicats de respecter les gens, de faire une trêve pour la période des fêtes : il a tout faux. Demander du respect, alors que lui-même ne respecte pas son peuple, du moins une grande partie, je ne parle pas des premiers de cordée. Ensuite, demander une pause pendant les fêtes alors qu’il a décidé d’imposer sa réforme juste avant les fêtes. Parfois je me demande s’il ne serait pas un peu con, ce nombriliste. Mais non, il nous prend simplement pour des billes, des débiles qui ne verraient pas ses grosses manigances politiciennes d’un autre temps.

Ce président est un incompétent doublé d’un voyou car lorsque l’on défend des individus comme Benalla, que l’on regrette le départ de collaborateur mafieux comme Delevoye, qu’on laisse au perchoir des mis en examen pour enrichissement personnel via des mutuelles, que l’on a des soutiens comme Bayrou, etc… j’appelle ça des voyous. Nous autres, les illettrés, qui ne sommes rien, nous n’avons qu’a faire le millième de ce qu’ils se permettent et on se retrouverait en tôle vite fait, mais pas eux. Et puis à regarder le nombre de départs de son gouvernement, je pense qu’il doit y avoir un problème quelque part, non ? Et garder un autre voyou comme ministre de l’intérieur, Castaner, qui s’est comporté comme un fachiste au niveau de la répression sur les gilets jaunes, ce président n’a pas beaucoup de soutien qui tiennent la route dans son gouvernement. Le peu qu’il avait, comme je l’ai dit, a foutu le camp. Il ne lui reste plus que toute la bande de fayots qui répètent à l’unisson toutes les phrases que le gouvernement leur impose, car incapable de trouver les arguments par eux-mêmes tellement ils sont nuls (j’emploie le masculin, mais c’est la même chose pour les Buzyn, Chiappa, Pénicaud et compagnie).

Il nous avait prédit une république exemplaire, tu parles, que des mises en examen et autres magouilles, Delevoye, Bayrou, Goulard, de Sarnez, Ferrand, Pénicaud, Solère, de Rugy, Nyssen, Buzyn, sans parler de Benalla et Crase… et tout ce petit monde a le soutien inconditionnel du président bien sûr, entre voyous, on se soutient. Ah ! il nous en avait promis des choses (oui, je sais, les promesses n’engagent que ceux qui les croient), mais tout de même, à ce niveau-là, aussi ouvertement, mentir comme il le fait ça me révolte. Il me sort par les yeux Macron, je peux plus le voir. Dès qu’il pointe sa tronche à la télé, je zappe.

Quand est-ce que l’on aura un président qui tienne la route, quelqu’un qui soutienne l’écologie, la santé, l’éducation, le travail, la culture, qui rétablisse l’égalité sociale, qui redéfinisse les priorités, qui ne motive pas les jeunes à devenir milliardaires mais qu’il leur donne la possibilité de bien vivre, tout simplement, avec une qualité de vie agréable, sans chercher à faire du fric par tout les moyens comme le fait si bien Macron.

Il va bientôt présenter ses vœux pour la nouvelle année… Je pense que beaucoup vont faire comme moi, le zapper. Après je regarderai les comptes-rendus sur BFMTV, CNEWS ou LCI (mais non, je déconne) pour voir s’il a le courage de parler des grèves et autres manifestations.

Pour finir, malheureusement, en 2022, j’ai bien peur de retrouver Macron / Le Pen au 2ème tour, au vu de ce que l’on a en face, dans l’opposition… Si c’est le cas, j’irai rejoindre le plus grand parti de France, les abstentionnistes.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés