Champions du monde, le retour…

Lamentable le retour des bleus : passage au pas de course du bus impériale devant les fans qui attendaient depuis le début de l’après-midi. Tout ça pour ne pas faire attendre Mr Macron qui, une fois de plus s’est accaparé l’évènement. Tout pour sa gu… , rien pour « ceux qui ne sont rien ». Qu’est-ce qu’il espère ? que l’on va oublier sa politique de capitaliste, de libéralisme à outrance, de casse sociale ?
En fin de compte, c’était une fête pour Macron et sa Brigitte, mais qui est malheureusement tombée à l’eau pour tous les vrais « fouteux ».

VRAIMENT PÉNIBLE.