Le ruissellement…


Voici le ruissellement tant promis par Macron.
C’est vrai qu’au niveau de la théorie de la gravitation universelle de Newton, c’est assez étonnant, mais financièrement, ce ruissellement de bas en haut n’a rien d’exceptionnel avec la politique de Macron. Et il continue de nous « bourrer le mou » avec ses arguments qui ne tiennent pas la route : les chiffres sont là, enrichissement des grandes entreprises, hausses des dividendes des actionnaires et surtout, surtout la hausse du chômage.

Quant à son grand débat national, dans les quatre thèmes proposés, rien sur le pouvoir d’achat, alors qu’à mon sens, si les gens sont dans la rue c’est avant tout pour ça. Et puis faire les débats uniquement avec les maires, sans un seul gilet jaune n’a pour seul but de redorer un peu son blason, faire campagne pour les législatives, et tout ça, aux frais du contribuable bien sûr.

Macron, menteur et incompétent

https://www.facebook.com/guy.totor/videos/1124098744433051/

Un petit aperçu de la mentalité de celui qui prétend redresser le pays : un effronté, arrogant, menteur, égocentrique et surtout incompétent. Un individu qui ne connait en rien la réalité du terrain, qui n’a jamais dirigé ne serait-ce qu’une petite localité. De plus, un candidat élu sur un malentendu, qui a profité de la cacophonie des élections. Un voyou de la politique, ni plus ni moins, qui n’a aucune parole, ou plutôt si, des paroles, mais des paroles cinglantes vis-à-vis de ceux « qui ne sont rien ». Comment un président peut-il parler des gens de la sorte ? Aucun respect.

Il s’en moque éperdument des gens, pas les gens de son milieu, les friqués, les nantis, les financiers, non, les gens que l’on rencontre tous les jours dans les rues, les commerces, les terrains de sport, en vacances, les bénévoles des associations qui font « tourner le pays »… Je n’arrive pas à comprendre certaines personnes qui veulent lui serrer la main, ça me dépasse. Personnellement, je ne peux plus le voir en peinture, je zappe dès qu’il apparait à la télé.

Et son gouvernement ? que des marionnettes, aussi incompétents que lui, qui apprennent leur leçon par cœur : n’emploient-ils pas toutes et tous les mêmes mots, les mêmes expressions ? Ce n’est pas avec ça que le pays va changer.

Taper sur les retraités, les APL, sans parler de sa promesse de campagne, faut quand même oser : quel enfoiré comme disait Coluche. Et si toutes ces réformes comme il les appelle, pouvait redresser le pays, mais non, c’est de pire en pire, toujours plus de chômage, de déficit et d’inégalité, à part les actionnaires et les grands patrons qui continuent à se goinfrer.

Qu’est-ce qu’on attend pour le virer ?

MACRON

Je me demande encore comment les gens, hormis les friqués bien sûr, ont pu voter pour cet individu. Comment n’ont-ils pas compris qu’il avait été balancé là par la finance, le MEDEF, les grands patrons, possesseurs de la plupart des médias. N’a-t-il pas fait pendant plus d’un an, juste avant les élections présidentielles, la couverture de tous les magazines, les quotidiens et les hebdos ?
C’était gros comme une maison. Ne restait plus qu’à mettre Marine devant lui au second tour en coulant Fillon, qui s’est entêté et l’affaire était entendue. Maintenant bien entendu, il renvoie l’ascenseur en supprimant l’ISF, en favorisant les multinationales, les licenciements, en détricotant le code du travail, en cassant les acquis sociaux, enfin bref, en tapant sur « les riens ». Oui, parce qu’en plus, ce monsieur est méprisant envers les « petits » : détestable au possible. Il me fait penser au bon petit fayot de l’école ou au travail. Lui c’est avec la finance.
Le gros problème quand même, c’est qu’il va mettre des familles entières dans la misère au détriment des fortunés : entre 4,5 et 5 milliards d’euros de chèques versés à des milliardaires comme Bernard Arnaud. A vomir. Supprimer les emplois aidés, bloquer l’indice des fonctionnaires, baisser les APL, taper sur les retraités, non, vraiment écœurant.
Et ses arguments ne tiennent pas la route. Le retour des investissements, des industries, des grands patrons suite à la suppression de l’ISF. Sarko l’avait déjà fait avec 1,5 milliards d’euros, et Gattaz, ce voyou du MEDEF avait promis un million d’emplois. Si ça marchait, ça se saurait.
Non, faut arrêter de prendre les français pour des billes.
Je me demande comment ce mec arrive à dormir. Non, c’est vrai qu’il ne dort pas beaucoup, 4h par nuit parait-il, ça ne m’étonne pas.
Pourquoi n’arrive-t-on pas à avoir un humain comme président, un type bien, qui fasse passer l’humain avant le fric, qui soit le président « des riens » au lieu d’être le président des riches, de ceux qui réussissent, uniquement. Je dois être un grand naïf pour avoir de telles idées.
Avec des mecs comme ça à la tête du pays, je me fais du souci pour mes enfants, mes petits-enfants. Jusqu’où peuvent-ils aller ? Jusqu’à quel niveau de misère peuvent-ils mettre des millions de famille ? Quant au chômage, inutile de préciser que leur politique ne le résorbe en rien. Le seul résultat, tout le monde le sait, c’est que les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres sont de plus en plus nombreux. Pour moi, ce ne sont ni plus ni moins que des voyous, des voyous qui font mille fois plus de dégâts que ceux des banlieues.

Y en a marre

Comment Macron et ses sbires godillots peuvent-ils taper sur les retraité(e)s ? Des gens qui ont cotisé toutes leur vie, se voir amputé de leur patrimoine de 40 ans de travail au minimum. C’est tout simplement du racket, concernant la CSG, une taxe imposée sur de l’argent que les gens ne touchent pas : si ce n’est pas un scandale (parmi tant d’autres) ça ? Tous ces messieurs-dames en cols blancs, grands patrons, actionnaires, tradeurs qui se goinfrent sur le dos de cette population qui n’arrête pas de casquer pour que ces voyous engrangent chaque année davantage. À vomir.

Et la dette, cette dette qui ne sera jamais remboursée, puisque le seul remboursement qui s’effectue ne concerne que les intérêts. Jamais la dette ne sera soldée, mais c’est l’excuse qui nous est serinée pour continuer à appauvrir la population.

D’ailleurs de l’argent, il y en a : https://www.bastamag.net/Comment-recuperer-200-milliards-d-euros-sans-imposer-aux-Francais-une-cure-d, mais c’est la propriété de tous ces gouvernants sans scrupules, responsables de toute cette misère, toute cette destruction de la société, services publiques, éducation, santé, etc. … mais à quoi bon ? Pourquoi faut-il que les gens aillent voter (de moins en moins, d’ailleurs) pour ces candidats, menteurs, hypocrites, imbus, prétentieux, méprisants à l’égard de « ceux qui ne sont rien », de ceux « qui n’ont qu’à travailler s’ils veulent se payer un costume » ? Un candidat monté de toute pièce par les grands patrons, le Medef et tous les nantis, il n’y a qu’à voir toutes les unes de magazines et de journaux, si ce n’est pas du bourrage de crâne ça ? C’était prévisible.

Et ce fourre-tout de l’assemblée, ou toutes et tous ces coureurs de postes, reniant leur engagement (pourtant signé lors des primaires) pour se mettre à la botte du roi Macron, pour voter comme un seul homme les décisions du président Jupiter. Quelle mentalité ! Comment faire confiance à ce genre de personnage ? Et le peu de gens qui votent, votent pour eux.

Quelque uns, une très infime minorité malheureusement, ne cautionnent pas ce hold-up, mais que pourront-ils faire contre cette majorité ?

Franchement, y en a marre et je me fais énormément de soucis pour l’avenir de mes enfants et des jeunes en général.