SES CLUBS

Reims

Je pense que le fait d’avoir signé à Reims et d’avoir intégré l’équipe de suite l’a beaucoup aidé à être sélectionné en équipe de France junior, bien que ses sélections en équipe de cadet de Paris lui a servi de tremplin car il n’était plus inconnu des sélectionneurs.
L’Equipe.
Contre Compiègne.
Contre Bataillon de Joinville.
De très bon début avec les pros de Reims, et ceci dès la 1ère année.

BESANÇON

10 ans dans ce club, beaucoup trop long, pour quelque club que ce soit d’ailleurs. Je n’ai jamais compris qu’il n’ait pas répondu à certaines sollicitations de clubs français et même suisses. Trop bien à Besançon ? Dommage…

Les photos
L’effectif.
Avec Clopin.
En 1974.
En 74-75.
En 1978.
En 1976.
En quelle année ?
Les Articles
Avec Clopin
Contre Montluçon, toujours avec Clopin.
Encore des éloges
Encore des éloges dans France Football.

Gueugnon

Après une année passée à Chaumont, signature pour 3 ans à Gueugnon. Mais gros problème, le frangin est arrivé blessé dans ce club, ce qui n’a pas favorisé son intégration. De plus à 33 ans, ça sentait la fin.
En 1983.
L'effectif
Saison 83/84.

En conclusion, je pense, mais ça n’engage que moi, au vu du début de carrière que mon frangin à fait, à l’étendu de sa technique, de sa vision de jeu et tout le toutim, je pense qu’il aurait largement pu faire une autre carrière que celle qu’il a fait. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est du gâchis, mais parti comme il l’était, il aurait au moins pu faire carrière en 1ère division.

En tout cas : Bravo « petit frère ».

Les commentaires sont fermés.