FRANCE JUNIOR

Sélections en Équipe de France Junior

Après les cadets de Paris, c’est la suite logique de son ascension dans les sélections. Là encore, présélection, sélection et titularisation à part entière dans le groupe. Je pense que le fait d’avoir quitté l’E.B.F.N pour Reims lui a été favorable, du fait qu’il a fait quelques matchs en pro alors qu’il était encore junior. Les joueurs étaient beaucoup recrutés dans ces équipes.
Un petit filet dans France Foot.
Premier Match

Toutes ses sorties en équipe de France Junior sont remarquées par les dirigeants et les journalistes qui ne tarissent pas d’éloges à son égard dans leurs articles comme le démontre celui de France Football.

Univers
Contre les universitaires.
Un article sur France Foot.
Un article dans France Foot.
Le Tournoi d’Alger

L’équipe et mon frère firent un bon tournoi qu’ils remportèrent facilement 4 à 0, sur un terrain pourtant difficile. Le frangin s’illustra durant ce tournoi, ce qui lui permit de s’imposer définitivement comme titulaire, et j’ose le dire, indiscutable. Il inscrivit d’ailleurs le 3ème des 4 buts.

Victoire contre la Suisse.
La photo des vainqueurs du tournoi.
Filet sur le frangin.
Comme on peut le voir dans ce petit article, mon frère fut le meilleur Français du tournoi, qui comptait pourtant une vedette de l’époque, Serge Chiesa. Une belle performance.
Tournoi de Cannes
Peu d’infos sur ce tournoi ou mon frère fut titulaire sur les quatre matchs.
Le Livret du Tournoi.
Contre la Belgique.

LA COUPE JUNIOR U.E.F.A

France Portugal
Victoire 3 à 0 contre une équipe portugaise plus que rugueuse. Mon frangin fit un très bon comme match comme le stipulent quelques articles dont je n’ai pas voulu inonder cette page, et sa titularisation eut des échos dans le monde du football local en Gâtinais, comme en témoignent les entre-filets dans la presse.

Le match dans France Foot

Le match dans France Foot.
La presse locale.

Contre la Suisse

Victoire facile des Français 6 à 0. Mention spéciale à Samuel, Repellini, le frangin et surtout Chiesa.
Contre la Suisse
L’Equipe.
Contre la Hollande
Là encore, mon petit frère s’illustra. Sa technique était quand même au dessus du lot. Je sais, c’est mon frangin, mais il avait une certaine « classe », il avait les deux pieds. Je lui reconnait tout de même deux défauts : pas trop viril (mais je ne connais pas beaucoup de techniciens qui soient des « rentre-dedans ») et aussi le jeu de tête. Mais bon … n’empêche qu’il était vraiment bon.
Encore des éloges.

Les commentaires sont fermés.